Et pour rendre tout ça possible...

Une équipe de belles personnes. Nina, architecte qui nous aide à concevoir le projet, avec Arnaud qui supervise la mise en place des chantiers collaboratifs et qui pilotera les équipes cet été avec Yaïr. Marla et Jonas superviseront les repas et Cécile nous aidera dans la conception et la mise en route du jardin.  

Nina Kozin architecte

Nina Kozin, 39, from Ljubljana (Slovenia)

Nina has always been absorbed in creativity and resourcefulness, applying them to all fields of her wide-ranging interests. Curiosity about in-depth understanding of complex systems led her to study architecture. After finishing her Master’s Degree, her architectural path carried her into very diverse projects differing vastly in types as well as locations: from Spain to China with stops in Croatia, Austria, Italy, Slovenia and now France. Parallel to working in architectural offices, she developed a profound interest in natural materials. After years of research and learning about natural building, the pull of the interest was so strong that she decided to leave office work behind, apply all her gathered knowledge to something real and renovate an old stone house in Croatia. /link/

All the while another desire was burning strong: to understand the world and humans as much as possible. So, in her free time she continued exploring the globe by traveling and diving deep into the human psyche and soul. On the path she stumbled upon permaculture and contact improvisation dance, both supplying an immense potential for personal growth and community development. She strives to apply permaculture ethics and various ingredients such as sociocracy, dragon dreaming and other community building elements to every process of co-creation she’s involved in.

Her strongest interests at the moment are to create beautiful, lasting projects, giving shape and materials to dreams while making sure the people in the project groups cooperate constructively with everyone (architecture and permaculture) and trying not to die or hurt other people too much while dancing (contact improvisation).

Arnaud Arvengas maître de chantier  

Arnaud Arvengas 37ans, Morvandiau-parisien.

Papillon qui aime butiner d’une discipline à une autre, j’ai fait de la physique et des chantiers, pendant mon enfance, pendant mes études, j’ai finalement opté pour les chantiers, en tant qu’ouvrier et ne le regrette pas. J’ai appris sur le tas essentiellement, au contact de plein de gens qui m’ont transmis techniques et savoir faire, au contact de la matière qui ne te dit pas toujours comment faire, mais à force de patience, on finit par trouver. J’ai monté ma petite boîte et ai bien travaillé pendant 6 ans à Paris et en France en rénovation et un peu construction dans des domaines très variés (plomberie, électricité, menuiserie, charpente, couverture, maçonnerie, isolation, aéraulique, drainage, serrurerie)

Pendant ce temps, après avoir pratiqué pas mal de sports (cyclisme sur route, escalade, voile..) plus ou moins intensivement, j’ai rencontré la danse contemporaine à laquelle je me suis beaucoup consacré. Je fais maintenant partie de deux compagnies. Je danse aussi un peu le tango.

La danse a beaucoup changé mon rapport à ma façon de bouger y compris sur chantier, non je ne fais pas de traversées en grands jetés pour aller d’un point à un autre,  ni de ports de bras pour porter des parpaings, c’est plus minime, mais quand même.

Sinon j’aime bien voyager, mais lentement (a pied, en stop, à vélo, en voiler) et pas forcément loin, l’essentiel étant les rencontres avec les autres, et avec soi même.

Yaïr

Yaïr, le papa de Camille et Chloé et puis une chienne et deux chats 🙂 J’habite dans une petit maisonnette, dans une ferme à la vallée de la Loire. Je travaille comme soudeur cordiste, un peu partout en France.

Et puis j’apprends le Shiastu depuis trois ans.

Cécile Charpentier 

Cécile Charpentier est paysagiste conceptrice.

A l’École du Breuil à Paris, elle obtient un BTSA Aménagements Paysagers et y acquiert une connaissance pointue des plantes à la fois pratique et esthétique. Elle prolonge ses études à l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois, où elle se forme au paysage à plus grande échelle, la conception et la communication graphique.

A son compte depuis 2015, elle exerce depuis plus de 10 ans son métier sur des projets de différentes échelles ( analyses à l’échelle du grand paysage, conception de jardins, installation éphémère).

Passionnée par les plantes et leur vertus, par le sol et sa complexité, par l’art des jardins et la relation de l’homme à la nature, elle aime agir comme révelatrice de la nature des lieux et de ses hôtes. Elle est tout particulièrement attachée à concevoir des jardins qui nourrissent les hommes et la Terre.

.

Marla et Jonas cuisiniers

Marla

Je suis née sous le signe de Vénus dans la froide Pologne, comme une manifestation d’abondance et d’amour. J’ai grandi telle un oiseau trop sensible, curieux ou étrange pour rester au même endroit. Après m’être ennuyée à l’université, où j’étudiais des questions existentielles et la nature humaine, j’ai décidé de vivre le monde tel qu’il est, sous sa forme brute et empirique. J’ai donc voyagé pendant quelques années, au dedans et en dehors de ma zone de confort, rencontrant des gens, découvrant des cultures, des plantes, des histoires et tombant amoureuse de l’art de la curiosité et de l’errance : que ce soit un mouvement, une danse, une relation, une assiette avec des légumes, une sexualité positive ou rester dans les bois en silence. La curiosité et la création sont devenues une force vitale qui me guide à travers la vie. J’ai naturellement trouvé ma place dans différentes cuisines en tant que chef: depuis de petits espaces communs et improvisés, en passant par la restauration et les services traiteurs pro, la nourriture de rites et cérémonies, les restaurants familiaux et les assiettes raffinées. Je suis toujours à la recherche d’un lien direct avec les plantes à travers une nourriture locale, saisonnière, simple et saine. C’est ainsi que retrouve une relation intime et honnête avec la nature et que je nourris l’essence sauvage de chacun d’entre nous. 

 

Jonas

Expérimentateur insatiable, je me suis lancé à vie dans une quête de connaissances et de savoir-être pour approfondir ma compréhension du lien entre le corps et l’esprit, à tous les niveaux. Cela m’a conduit à bouger et interagir de différentes manières, en cherchant toujours à étendre mon expérience au-delà de la perspective restreinte d’une discipline ou d’une tradition donnée. Sur le plan de la pratique personnelle, j’ai fait de la capoeira pendant quelques années, puis je me suis lancé avec passion dans le yoga, le cirque aérien et les équilibres, le tango argentin, la pole dance, l’ecstatic danse et le contact improvisation. Sur un plan plus conceptuel et professionnel, je m’intéresse à l’étude de la cognition, de l’expérience vécue et de la conscience, en mettant l’accent sur la condition incarnée de l’esprit humain. Je poursuis des recherches en neurosciences où j’explore la connexion à soi et à l’autre en utilisant des outils tels que la neuro-imagerie, le biofeedback ou encore la neuro-phénoménologie. Épicurien et gourmand, je suis aussi complètement accro à la super cuisine végé! Pendant mon séjour, j’aurai le plaisir d’accompagner notre chef Marla pour nous mitonner de bon petits plats. J’ai hâte de rencontrer la tribu à venir, de donner et de recevoir soutien et sagesse collective dans cette quête intérieure-extérieure partagée.